Διαφορά μεταξύ των αναθεωρήσεων του «Ζαν-Μπατίστ Σε»

μ
wikif
μ (wikif)
=== Industriel sous l'Empire ===
 
Say rejoint sous l'Empire la banque dirigée par Clavière, qui deviendra par la suite ministre des Finances. En 1803, il publie son œuvre la plus connue, "''[[Traité d'économie politique]]''". L'oeuvre est mal accueillie par [[Napoléon Bonaparte]] qui lui demande de réécrire certaines parties de son traité afin de mettre en avant l'économie de guerre basée sur le [[protectionnisme]] et les [[Réglementation|régulation]]s. Le refus de Say l'empêcha de publier une seconde édition du traité, et il fut revoqué du [[Tribunat]] en [[1804]], après avoir passé quatre années à la tête de la section financière<ref name="Hatier"/>.
 
Les dispositions prises par Bonaparte lui interdisant toute activité comme journaliste, il devient [[entrepreneur]] dans la production de coton. Il commence par apprendre à manier les machines des métiers à tisser qui se trouvaient dans les murs du [[Conservatoire national des arts et métiers|conservatoire des arts et métiers]] et qui avaient été ramenés par les armées de la Révolution pour certaines. Le secteur en est alors à ses débuts.
Keynes, quant à lui, nous dit que c'est parce qu'il y a de l'offre qu'il y a de la demande : les crises de surproduction sont impossibles.
 
On doit à Jean-Baptiste Say la division tripartite qui est restée classique : [[production]], [[répartition des richesses|répartition]], [[consommation]]<ref. name="Derouin"/>C'est ainsi qu'il divise son ''[[Traité d'économie politique]]''.
 
=== La Loi de Say ===
 
* 1800 : ''Olbie, ou essai sur les moyens de reformer les mœurs d'une nation'', Deterville.
* 1803 : ''[[Traité d'économie politique|Traité d'économie politique ou simple exposition de la manière dont se forment, se distribuent et se composent les richesses]]'', lre ed., Crapelet.
* 1814 : ''TraiteTraité d'économie politique'', 2c ed., Deterville.
* 1815 : ''De l'Angleterre et des Anglais'', Bertrand.
* 1815 : ''Catéchisme économie politique ou Instruction familière qui montre de quelle façon les richesses sont produites, distribuées et consommées dans la société; ouvrage fonde sur les faits, et utile aux différentes classes d 'hommes, en ce qu'il indique les avantages que chacun peut retirer de sa position et de ses talents'', lre ed., Crapelet.
3

επεξεργασίες